Fil d’actualités

L’interview culture de Kaïdin le Houelleur par ELLE Magazine

Dans le cadre de la sortie du livre « Vene’z Y voir la Côte d’Ivoire », le magazine de société au féminin a interviewé Kaïdin.

Lire l’article


Vene’ ZY Voir – La Côte d’Ivoire

Un livre conçu par Kaïdin, sur les enseignes de Côte d’Ivoire:
Photos: Uwe OMMER
Textes: Venance Konan
édité par les NEI CEDA
distribué par Bookwitty l’Oiseau Indigo.

Ces photos d’enseignes anciennes témoignent d’une forme de communication développée dans les années 1980 …. illustrant une nouvelle manière de communiquer avec un langage urbain, »le nouchi » typiquement Ivoirien, se transformant aujourd’hui en street art.


Mme Michaelle JEAN, directrice de l’Office Internationale de la Francophonie

Signature au Salon du Livre, les 25 et 26 mars 2017 à Paris

Signature à la Villa Kadin, le 28 avril 2017 à Abidjan.

Signature à Librairie du Musée du Quai Branly, le 17 juin 2017 à Paris.


Didier Drogba en visite à la Villa Kaïdin

Durant les fêtes, Didier Drogba a une nouvelle fois apporté son soutien au projet Renaissance. Après avoir posé posant devant l’arbre de la Renaissance symbole de la paix entre les Ivoriens, l’artiste Kaïdin lui ensuite remis sa main en bronze.


Voeux 2017



Exposition: Eternité de l’immatériel du 27 octobre au 6 novembre


Du 25 octobre au 6 novembre 2016, venez découvrir « Eternité de l’immatériel entre Afrique et Japon, harmonie eau, air, feu et temps » avec les artistes Kaïdin & King, à l’espace Christiane Peugeot à Paris.

Photographies: Uwe Ommer
Tirages photos : Carlos Barrantes

Le vernissage aura lieu le jeudi 27 octobre de 18h30 à 21h

Télécharger le PDF Participer sur Facebook

+ d’infos sur:
Espace Christiane Peugot

Du mardi 25 octobre au dimanche 6 novembre 2016 13H-19H

Espace Christiane Peugeot
62 av. de la grande armée
75017 – Paris
Métro : Porte Maillot/Argentine


L’oeuvre de Kaïdin citée dans le dernier guide touristique de Tokyo


Main en bronze – 2013 – de Mr HAYASHI – PDG de Park Hotel Tokyo, vue du hall de l’hôtel

Guide to Tokyo

The Japanese capital is a heaving metropolis with a mix of old and new, fashionable and funky, with world-class hotels, trendy boutiques and traditional restaurants, as well as art galleries, museums and nightclubs. Tokyo constantly defies the imagination. It competes with Manhattan for iconic buildings and sheer buzz: restaurants, bars, shops and clubs have reached sci-fi states of sophistication, and Louis Vuitton carrier bags are as common as their Tesco counterparts in London. The Aoyama district is home to Yohji Yamamoto, Comme des Garçons, Issey Miyake and the headquarters for Tod’s, designed by Toyo Ito. At night, there’s the neon blaze of Shinjuku and Shibuya.
Where To Stay

Park Hotel Tokyo

Shiodome Media Tower, 1-7-1, Higashi Shimbashi, Minato-ku, Tokyo(00 813 6252 1111)

Close to Tsukiji fish market and shopping mecca Ginza in futuristic Shiodome, Park Hotel Tokyo is laid-back – particularly the 10-floor high atrium with artwork by French artist Monique Le Houelleur. It’s popular with savvy foreigners and businessmen from out-of-town, and the 273 rooms are all light, airy and neutrally decorated. Hanasanshou’s traditional kaiseki cuisine has won it a Michelin star; Gastronomie Française Tateru Yoshino serves fine French. Arguably the best value for money in Tokyo, there are also special deals for people who miss the last train home.







Ultime poème d’Alain Jouffroy





À Alain Jouffroy,

Très cher Alain,
20 décembre 2015, tu nous a quitté, tu es passé dans ce monde de « l’invisible » que nous avions tant évoqué. J’ai eu le grand honneur et le grand plaisir que tu écrives sur mon travail , que tu t’intéresses à ces passages « du visible à l’invisible » de l’animisme Africain , dont je m’inspirais pour mes œuvres.
Bilokos, portes, pour lesquels tu m’as écrit de si beaux textes, comme « l’Heure de Monique le Houelleur » en 1995 où pour les Dogons tu écrivais
« La parole du monde » contient toute pensée et tout langage. La métaphysique impliquée par leurs codes graphiques interconnecte toutes choses entre elles, les visibles aux invisibles. – Tout l’univers communique pour eux par les mêmes « échelles » entre vie et mort » 
Mon livre de chevet, ton livre paru en 2005, dont je me nourris de tes poèmes

« C’est aujourd’hui toujours »

DES TABLEAUX POUR LES AVEUGLES
Extrait préface-fin
Reste l’air vibrant encore du poème lu pour soi ou donné à haute voix : une lumière de mots qui prend date sur le jour et l’heure où les yeux se ferment définitivement.
Michel Onfray

Je t’ai fait découvrir la Côte d’Ivoire, nous y avons créé ensembles des livres objets .

Grâce à toi , j’ai découvert le Pays du Soleil Levant , me suis imprégnée avec passion de sa culture, grâce à toi je suis partie sur les traces du grand poète
Matsuo Bashô , ai créé inspirée par ses haïkus . Le Japon m’habite depuis.
Grâce à vous deux Fusako et toi , ma vie a pris une autre dimension , j’y ai retrouvé mes racines asiatiques .
A toi ….. « C’est aujourd’hui toujours ………….. »
Kaïdin


COP 21: Kaidin artiste nomade, une œuvre ouverte à la nature.

En Afrique, au Japon, en Chine, en Allemagne, les installations de Kaïdin sont pensées en fonction de la nature, de l’environnement, du biotope. Rappel :
cop21

2014

Symposium NATURE ART- INTERNATIONAL FOREST ART PATH – ART BIOTOPE DARMSTADT – Allemagne

voir sur Vimeo

2011

ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô

Voir le clip sur Vimeo

2009

« L’Eau du Colibri » La Nature malmenée par l’homme
INSTALLATION – Château de la Bourdaisière.

2008

ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô
SENDAÏ – Japon – en collaboration avec le Kahoku Shimpo – sur la Jozenji street (10000 visiteurs

Oct. 2008

ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô
NANCY – 35ème anniversaire jumelage Nancy-Kanazawa

2000

Film vidéo 26 sur KAÏDIN-Monique Le Houelleur
« FORÊTS SECRETES-SECRETS D’EAU » Réalisateur : BONI BONI SEKA Stéphane

Voir le film sur Vimeo

1999

Conférence Art et Environnement par KAÏDIN-Monique Le Houelleur à la Waseda University – TOKYO

1996

Livre « DE SABLE, D’EAU ET DE SEL » Edition Adam Biro
Installations KAÏDIN-Monique Le Houelleur:Sculpteur
Françoise Huguier : Photographe

Voir le film sur Vimeo

1996

Film TV5 sur KAÏDIN-Monique Le Houelleur
« LES PORTES DE L’INVISIBLE »par Mansour Sora Wade

1996

Parcours d’installations Land Art d’ABIDJAN à TOMBOUCTOU-4000km

Voir le film sur Vimeo


2 bronzes de Kaïdin en salle des ventes à Paris, le 19 Septembre 2015: :

« Energie-là » Bronze à la cire perdue, signé en bas à droite, 75 x 55 cm.

Porte de la pierre blanche Bronze à la cire perdue et pierre rituelle blanche, signé en bas à droite, 95 x 55 cm.

Salle des Ventes Rossini , à partir de 14H
Vente de Créations contemporaines
Renseignements:
Tél. : 01 53 34 55 00 – Fax : 01 42 47 10 26
contact@rossini.fr

Allez sur le site


Exposition L’Art Pour la Paix du 29 juin au 3 juillet 2015, Unesco – Paris

Kaïdin, toile de tente Touareg

ttm
tt2min

Télécharger le flyer


kaïdin, une artiste engagée


Voir l’article


Exposition ART de la PAIX – UNESCO Paris – du 29 Juin au 3 Juillet 2015

Télécharger le communiqué

+ d’infos sur:
http://www.artpourlapaix.com


Interview de Kaidin sur RFI:
Côte d’Ivoire: Mains de bronze, le symbole de la réconciliation de la population

Écouter sur le site de RFI


COMMUNIQUE DE PRESSE 15 Avril 2015
Événement Kaïdin a remis sa main moulée en bronze à Asalfo du groupe Magic System.
Asalfo étant à Abidjan à l’occasion du FEMUA (Festival des Musiques Urbaines d’Anoubamo) du 21 au 26 Avril.

Télécharger le communiqué

Programme du 15 avril 2015


Voeux 2015



« COMMUNIQUE DE PRESSE 12 décembre 2014″
Abidjan, 12 décembre 2014 : L’Arbre de la Renaissance grandit et commence à porter des fruits.

Télécharger le communiqué
Renaissance-CDP-12_12_14
Renaissance-CDP-12_12_14


Art Nature – Novembre 2014 – Villa Kaidin – Abidjan

Arbre de l’Amitié

Arbre-de-lAmitie

Arbre cyanotype – bois,bronze, verre

Expo-Nature-Art-arbre-cyanotype

Cyanotype “Happy New Year”

Happy-New-year

Calligraphie végétale

Nature-Art-Calligraphie-vegetale.jpg


« Forest Gate » Installation de Kaïdin
Exposition WALDKUNSTPFAD – DARMSTADT août-sept 2014

waldkunst


« ALLO LA PLANETE » Le Mouv groupe Radio France Interwiew de Kaïdin

Emission du 15 juillet 2013 animé par Eric Lange

Ecouter l’interview de Kaïdin


« PROJET ARBRE DE LA RENAISSANCE » de Kaïdin

Avec le soutien de M. Bert Koenders des Nations Unies

Renaissance : Le nouveau monument de Kaïdin M. Le Houelleur pour la Côte d’Ivoire.

L’arbre de la renaissance ou arbre des mains de la paix est le nouveau projet du sculpteur Kaïdin M. Le Houelleur.

Elle a imaginé un arbre, inspiré de «l’arbre à palabres» cher aux Ivoiriens, un arbre dont les fruits seraient les mains sculptées de celles et ceux, connus ou anonymes, qui contribuent à la renaissance de la Côte d’Ivoire. A terme, ce seront près d’une centaine de mains de la paix réalisées en bronze d’après moulage. Installé au départ à Abidjan, ce monument est conçu pour être itinérant afin de pouvoir être présenté dans toute la Côte d’Ivoire. Chaque main sera accompagnée de notices présentant les parcours de vie de celles et ceux qui oeuvrent pour la renaissance du pays. « Renaissance » bénéficie de l’adhésion de Bert Koenders ,

Représentant spécial des Nations Unies, à l’époque en Côte d’Ivoire, aujourd’hui au Mali , qui écrit dans sa lettre de soutien : « les mains sont autant de fruits du renouveau ». Les mains de Bert Koenders sont les premières à avoir été sculptées. Comme celles de Venance Konan, journaliste, écrivain, Directeur Général de Fraternité Matin, qui dans tous les sens du terme, apporte ses mains à la reconstruction de la Côte d’Ivoire. L’arbre a commencé à grandir. Il fait l’objet d’un appel à souscription et mécénat qui va être prochainement lancé pour que l’ensemble des ivoiriens puissent s’y reconnaitre et se l’accaparer. Cet appel doit dépasser les frontières de la Côte d’Ivoire et être relayé notamment en France.

Ce projet s’inscrit dans la démarche de Kaïdin M. Le Houelleur, dont l’œuvre allie sculptures, installations, art nomade. Kaïdin M. Le Houelleur: « Il y a deux ans, au milieu du chaos et de la violence qui entouraient ma maison, le centre d’art villa Kaidin, à Abidjan, j’ai eu l’idée à partir de précédents travaux sur des mains, des mains de la paix. Puis un arbre s’est mis à pousser, celui de la renaissance, étendant ses branches tourmentées comme autant de bras portant les mains des femmes et hommes de bonne volonté unies dans le travail de réconciliation et de reconstruction de la Côte d’Ivoire »

Les mains : Un thème récurrent dans l’œuvre de Kaidin, artiste de l’éphémère, qui feront l’objet d’une exposition « Jeux de mains » à Chanel Tokyo, à partir du 9 septembre prochain.

Kaïdin M. Le Houelleur est en France jusqu’en Septembre. Contact : +33 6 63 29 31 38

Lire la lettre de soutien de M. Bert Koenders des Nations Unies

Voir le diaporama


Kaïdin à eu l’honneur d’être décorée « Chevalier de l’Ordre du mérite « lundi 7 Avril par SE l’Ambassadeur de France , en Côte d’ Ivoire ,Mr Georges Serre.
Décoration par décret du Président de la République Française ,sur les conseils du Ministre des Affaires Etrangères , Mr Laurent Fabius.


« Lettre offcielle  » du Ministère des affaires étrangères, datée du 14 Novembre 2013 et signé de la main de Laurent Fabius



10 septembre 2013 – 10 octobre 2013 – Exposition CHANEL « Jeux de Mains » NEXUS HALL – TOKYO
Exhibition from 10 september to 10 october « Jeux de mains » in NEXUS HALL – TOKYO

« Les Mains » de la célèbre Maison de couture par Kaïdin – Bronze
« Hands of CHANEL » by Kaïdin – Bronze

Voir le diaporama




10 septembre 2013 – 10 octobre 2013 – Exposition CHANEL « Jeux de Mains » NEXUS HALL – TOKYO
Exhibition from 10 september to 10 october « Jeux de mains » in NEXUS HALL – TOKYO

« Les Mains » de la célèbre Maison de couture par Kaïdin – Bronze
« Hands of CHANEL » by Kaïdin – Bronze

See the slideshow of the exhibition


12 Septembre 2013- Dédicace du livre ‘’Kaïdin sur les traces de Bashô’’ à L’INSTITUT FRANCO JAPONAIS de TOKYO

Livre trilingue Français japonais Anglais – Photos de UWE OMMER









Musée des Arts Asiatiques de Nice – à partir du 9 Juin  » ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô »

NATURE ET HAIKU
Quand le poème devient art éphémère
Installations de Kaïdin, photogaphiées par Uwe Ommer

En suivant la piste de Matsuo Bashô, grand maître du haïku, poète de l’errance et de l’instant, l’artiste Kaïdin M. le Houelleur s’est mise à l’écoute de la nature, en parcourant le Japon telle une nomade. Inspirée du haïku, Kaïdin crée des installations artistiques dans le milieu naturel, à l’affût des signes que celui-ci lui délivre, qu’elle s’attache à interpréter pour en découvrir le sens. Prenant son temps, l’artiste utilise l’espace, le cadre et les matériaux à sa disposition : eau, bois, terre, pierres, sable, rocher, etc. Elle n’ajoute ni ne retranche rien, mais adapte, déplace et transforme imperceptiblement le rapport nature/culture. A l’image de cette forme de poésie japonaise extrêmement dépouillée qu’est le haïku, son travail repose sur la fulgurance de l’instant pour transmettre une émotion, qu’elle concrétise dans ces créations éphémères in situ, faisant directement référence au «land art», cette tendance de l’art contemporain qui cherche à lier l’art et la vie. Livrées aux éléments naturels, ces créations fugaces ne s’inscrivent dans le temps qu’à travers l’œil du photographe Uwe Ommer. A partir du 9 juin, le musée des Arts asiatiques vous invite à la découverte d’une vingtaine de photographies de très grand format témoignant de ces installations émouvantes, accompagnées des poèmes de Bashô

+ INFO : Musée des Arts Asiatiques de Nice

















EXPOSITION JARDIN PUBLIC PLACE DU CHAMP DE MARS BORDEAUX

Cette exposition, présentée à Sendai et à Tokyo, a été récemment accueillie au Parlement de Bretagne, à Rennes, ville jumelée à Sendai, en hommage aux victimes du tsunami.
Infos pratiques
Dates / Horaires :
Du mercredi 2 mai 2012 au jeudi 31 mai 2012
Tous les jours
Lieu :
Jardin public
Le long des grilles
Place du Champ de Mars
33000 Bordeaux
Entrée libre

Exposition Land art de Kaïdin
Du mercredi 2 mai 2012 au jeudi 31 mai 2012
Jardin public
A l’occasion de l’anniversaire du jumelage entre Bordeaux et Fukuoka, venez découvrir les créations de Kaïdin, photographiées par Uwe Ommer (auteur de l’album de la famille de notre planète, intitulé 1000 Familles).

Kaïdin, une française d’origine vietnamienne, est sculpteur en Côte d’Ivoire. Cette lauréate du Pavillon d’Afrique à l’exposition universelle d’Hanovre s’inspire de la nature et de ses richesses.
Après ses grands voyages de créations éphémères sur le continent africain, Kaïdin découvre les récits de voyage de Matsuo Bashô. Ce grand poète nomade Japonais du 17e siècle, Maître du Haïku, traduit en quelques syllabes, en quelques mots, une émotion fugitive. Il capte dans une évocation minimale l’essentiel de l’instant, un état d’esprit.
Fascinée par ses itinérances, Kaïdin a parcouru les lieux qui jalonnent les voyages de Bashô dans le Nord du Japon, pour créer des installations éphémères qui sont autant de traits d’union entre l’approche poétique des haïkus, la préservation écologique et le rapprochement des cultures Orient-Occident.

le Maire de Bordeaux, premier vice-président de la Cub, a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition Kaïdin sur les traces de Matsuo Bashô, photographies de Uwe Ommer,
Jeudi 10 mai à 17h30,sur les grilles du jardin public.
L’exposition sera visible jusqu’au 31 mai 2012.





Visite inauguration expo 2 – avec Mme la député de Gironde – Mr Ducassou Adjoint à la Culture au Maire de Bordeaux – Mme Andueza




Secretaire particulier de SE Mr l’Ambassadeur du Japon – visite du 11 Mai



« Vernissage exposition Kaïdin : « Hommage a Sendaï – Sérénité et cruauté de la nature » – Parlement de Bretagne, salle des Piliers du 4 au 25 novembre 2011


« Basquiat, une vie » Diffusion le 21 octobre 2010 sur FRANCE 5 du Film documentaire de jean Michel Vecchiet pour Arte, avec le témoignage de Kaïdin, Monique Le Houelleur

A l’occasion de l’exposition rétrospective au Musée d’Art Moderne de Paris, pour le cinquantenaire de JM Basquiat qui démarre le 15 octobre, France 5 diffuse le 21 octobre 2010 à 21h42 un film documentaire de Jean-Michel Vecchiet avec le témoignage de Kaïdin, Monique Le Houelleur.

Résumé

Construit à la fois comme un « biopic » et une balade dans New York, recueillant le témoignage de nombreux proches, ce documentaire est une sorte de journal intime et chronologique de la vie privée et publique de l’artiste-peintre.

L’afro-américain Jean-Michel Basquiat (1960-1988) a débuté à New York comme « graffeur ». Pionnier de l’art contemporain, ce héros romantique apportera un renouveau au coeur d’une société en perte de vitesse, symbole du passage de témoin entre deux époques, et ouvrira une porte vers l’Afrique et le reste de la planète.

Sa collaboration étroite avec Andy Warhol participera à cette relecture de l’ancien monde.

En se servant de tous les moyens d’expression, de toutes les cultures, pour enfanter une autre approche, sa démarche dépasse l’axe de la pensée dominante..

http://documentaires.france5.fr/documentaires/basquiat-une-vie

Témoignages de Kaïdin, Monique Le Houelleur , Suzanne Mallouk , Eric Kai , Bruno Bischofberger, Michael Holman , Maripol , Ouattara Watts

Dessin de Jean Michel Basquiat offert à Monica et Hubert le Houelleur en 1986


Photos prises par Kaïdin Monique Le Houelleur au CCF d’ Abidjan


14 Novembre 2010 : Sortie du film sur la vie de Jean-Michel Basquiat, « The Radiant Child » réalisé par Tamra Davis


Eau source de vie
Film sur le travail de Kaïdin réalisé par Gilles Bastianelli

Eau précieuse à ne pas gaspiller, eau si vitale dans le sahel et le désert que les femmes vont chercher au plus loin. L’eau disparait..
Les africaines la vendent à petites doses dans des petits sachets.
Cette observation m’a emmenée à en faire mon écriture de voyageuse, transmettre ce message de par le monde, à travers les pays où j’ai pu aller créer, Afrique, Chine, île de la Réunion, Japon.


EXPOSITION AR(T)BRES 1/3 : La Nature malmenée
Deux installations de Kaïdin y sont prévues
Du 2 juillet au 15 novembre 2009 Tous les jours de 10h à 19h (10h-18h à partir du 1er novembre)

Le château de la Bourdaisière a pour vocation de devenir le terrain d’expérimentation des artistes contemporains concernés par le thème de la protection de la Nature.
Pendant tout l’été, des plasticiens vont créer des installations dans les arbres du parc sur le thème retenu cette année : L’agression de la nature par l’homme.
En octobre, un jury composé de professionnels de l’art et de l’écologie décernera le prix « Art & Nature » de la Bourdaisière à la meilleure oeuvre.
L’opération sera reconduite en 2010 et 2011 sur les thèmes « La Nature pa(e)nse ses plaies » et « Le Monde idéal du futur ».


Installation « EAU DU COLIBRI »
Kaïdin M. le Houelleur – artiste nomade – vit et crée en Côte d’Ivoire

Lors de mes voyages de création en Afrique de l’Ouest , en parcourant ses pistes, ses forêts , ses déserts, j’ai constaté les problèmes liés aux conditions climatiques, manque crucial d’eau, déforestation.

*L’eau si vitale dans le sahel ou le désert , que les femmes vont chercher au plus loin , l’eau disparaît, le désert avance, le bétail meurt. .

Eau précieuse à ne pas gaspiller – les Africaines la vendent à petites doses dans des sachets.
Cette observation m’a emmenée à en faire mon écriture de voyageuse, transmettre ce message de par le monde, à travers les pays où j’ai pu aller créer, Chine, Île de la Réunion, Japon.

*Le charbon
En zone tropicale la forêt disparaît en charbon. Contre 5millions d’hres il y a 20 ans , il ne reste que 1 million d’hres en Côte d’Ivoire. Arbres abattus, pour des plantations diverses, revendus sous forme de charbon pour alimenter les pays voisins sahéliens, les foyers de l’Afrique urbaine, même l’Europe ….
Forêts qui brûlent, eau qui se raréfie , l’homme sous toutes les latitudes détruit un équilibre qui met en danger sa propre existence. A l’instar du « colibri » chacun peut participer à la sauvegarde de la nature

Kaïdin M. le Houelleur – 26/07/09
Ont été accrochés 400 sachets d’eau – et positionné 500 kgs de charbon

« De sable d’eau et de sel » – parcours d’Abidjan à Tombouctou- Ed.Adam Biro – 96
« Forêts secrètes – Secrets d’Eau » – Créations éphémères dans la Forêt de Taï, patrimoine de l’humanité en CI – Ed.Fages 2006 .


Exposition « ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô »
Du 6 juin au 12 juillet 2009 au Musée « Toulouse Lautrec » Albi – France

Vernissage le vendredi 5 Juin 2009 à 18h30

Télécharger le catalogue de l’exposition


Exposition « ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Bashô » à l’Institut franco-japonais de Tokyo, Exposition sous le patronnage de l’Ambassade de France et en présence de Son Altesse la Princesse Takamado.

http://www.institut.jp/


Inauguration de l’exposition ART NOMADE – Kaïdin sur les traces de Matsuo Basho
29 Octobre 2008 à Sendai sur la Jozenji Street
Organisation journal Kahoku Shimpo (à Sendaï, région du Tohoku) – Plus de 10000 visiteurs ! -More than 10,000 visitors !

http://www.kahoku.co.jp/


Du 2 au 6 septembre 2008 Inauguration ART WORK, « LA COULEUR DES SAVEURS »
Tateru Yoshino Ginza

LA COULEUR DES SAVEURS
Comme dans l’élaboration d’un « met » composé de multiples saveurs, Cet Art Work , « La couleur des saveurs », symbolise par les choix d’éléments différents, d’images de nature, terroir, mer, la diversité des produits qui participent à l’œuvre culinaire de TATERU YOSHINO GINZA. En un seul but « l’Art ».
Kaïdin Tokyo 3 septembre 08



Du 14 mai au 2 juin 2008 : Exposition à Cusset : L’Art en ville

Tous les chemins de la création mènent à la matière, et tous en sont issus. La pensée s’y incarne, l’inspiration s’y fonde, l’idée y trouve sa forme.
Sans elle, point de transmission, de partage des émotions, de révélation de soi. Car la matière, multiple et polymorphe, est toujours à portée d’esprit et donc de transformation.

Les créateurs et les artistes sont au coeur du rapport à la matière. Il nous semble heureux d’en révéler la nature. Mais pas toutes les matières en même temps, non, une par une, et aujourd’hui la nature.

C’est ainsi que L’ART EN VILLE, manifestation d’art contemporain initiée par la ville de Cusset, dans l’Allier, propose d’approcher le travail d’artistes inspirés par la nature et accompagnés par des habitants de la ville, adultes et enfants, sensibilisés à cette matière.

Expositions au musée, présentation dans les rues et sur les places, atelier public, sont au rendez-vous de L’ART EN VILLE, du 14 au 1er juin 2008, pour que l’art contemporain reste vivant à la confluence d’une émotion partagée et d’une rencontre inédite entre artistes et citoyens. Antoine MONOD Directeur Artistique

Télécharger une invitation



2007-2008 : Itinérance de Kaïdin au Japon

« Interpénétration de l’eternel et de l’éphémère »
installation à Sakata JAPON – 2008


Carnet de voyage Japon 2oo7-2oo8

En automne 2007 Kaïdin débute son parcours sur les routes du nord du Japon, en compagnie du photographe Uwe Ommer.

Après son voyage au “pays de fétiches” dans la Forêt de Taï en Côte d’Ivoire, l’artiste a choisi de prolonger son cheminement en suivant les traces du poète nomade japonais Matsuo Bashô.

Le maître du Haïku capte dans une évocation minimale l’essentiel de l’instant, un état d’esprit, en célébrant l’interpénétration de l’éphémère et de l’éternel. C’est sur ce chemin erratique et poétique que Kaïdin apporte ses propres perceptions. En écho à l’extrême dépouillement du Haïku, elle va à l’essentiel dans ses créations éphémères pour faire surgir l’émotion à partir de l’immuable sollicitation de la nature.

“Il faut laisser venir ce qui vient,
laisser opérer l’inattendu et
son ravissement subit.”

Haïku de Matsuo Bashô

Télécharger le dossier de partenariat en Français

Télécharger le dossier de partenariat en Japonais


13 Octobre 2007 : Départ sur les traces de BASHÔ MATSUO Poète itinérant

Matsuo Bashô, poète nomade Japonais du 17ème siècle, le maître du Haïku, traduit en quelques syllabes, en quelques mots, une émotion fugitive, il capte dans une évocation minimale l’essentiel de l’instant, un état d’esprit,

« Le vieil étang
D’une grenouille qui plonge
Le bruit dans l’eau »

Haïku de Matsuo Bashô

Adepte de la méditation zen, il cherche à atteindre l’éveil transcendant à la réalité évidente et immédiate, sa poésie la met en mots. Pour Bashô nomade, le changement perpétuel est le principe fondamental de l’univers.

« Dans l’extrême dépouillement de sa poésie, je retrouve l’exigence de mes créations éphémères: aller à l’essentiel, pour en faire surgir une émotion Et c’est aussi dans le voyage seul que j’y puise la nourriture de la création. Haïku »

Kaïdin

Kaïdin veut partir à la suite de Bashô comme avant elle Marguerite Yourcenar marcha dans les pas du poète au nord du Japon, par ces montagnes couvertes d’arbustes fleuris. Kaïdin va suivre le poète sur ses chemins chromatiques rituels. De place en place elle apportera ses propres réponses visuelles aux éternelles sollicitations des pierres, de l’eau et des feuillages. Le voyage, deux fois sera repris, de telle sorte que l’artiste va confondre sa lecture des poèmes aux vibrations de l’automne et à celles du printemps.

Ces œuvres éphémères et intimes seront photographiées et les prises de vue accompagneront le carnet de voyage, en regard de Bashô, poète nomade aussi. Kaïdin donne la réplique au poète inspiré. L’automne répond au printemps. La photo relève le défi de l’installation fragile.

Ce jeu des alliances donnera lieu à un livre ‘Sur les pas de Bashô’ et ce recueil à son tour se déploiera dans une exposition qui pourra elle-même tourner au Japon, en Europe, comme la métaphore moderne du long dialogue franco-japonais dont on célèbre le cent cinquantenaire cette année 2008.


7 Mars 2007 PEOPLE.COM

Participation de Kaïdin à PEKIN au forum PEOPLE.COM débat avec internautes .


14 Mars– interview RFI

Emission « Plein Sud » animée par AMOBE et Nicolas DRUZ – Kaïdin et Pierre Vuarin – Directeur des Programmes de la Fondation Charles Leopold Mayer


20 Mars 2007 Lycée Horticole de Grenoble

Réalisation panneau en Tapa avec les élèves du Lycée


21 Mars 07 MJC-Grenoble

Réalisation d’une fresque par Kaïdin – Kaye – Kadi – Anoussono – Asseta – accueillies par Richard PETRIS – Directeur de l’Ecole de la Paix – Grenoble


2 Mars 2007 Enregistrement pour une émission télévisée sur France Ô

Emission Ô Quotidien animée par FLYY – assistante de production Faata TRAORE – Diffusion le 24 Avril 07 – avec Kaïdin – Kaye – Kadi – Anoussono – Asseta


« FORÊTS SECRETES – SECRETS d’EAU  » – mars 2006

Parution de l’ouvrage « FORÊTS SECRETES – SECRETS d’EAU  » chez FAGE EDITIONS –

Parcours d’installations éphémères en milieu tropical, dans une forêt primaire , la Forêt de Taï, classée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO , et divers autres lieux. de Côte d’Ivoire , lacs, rivières.
Photographies couleur de Vincent FOUGERE

Introduction de Dominique de Villepin (Extrait) :
« Au lieu de rester à la lisière , elle est entrée dans la terre et le sable d’Afrique en y déposant un à un les instruments d’une écoute : pierres, branches, cordes ou voiles, qui ne capturent rien mais qui donnent forme à l’invisible. Monique le Houelleur ne parle pas : elle dialogue en silence avec la magie des fantômes. Elle ne voyage pas sur le continent africain: elle l’habite de tous ses sens. Aucun départ ne pourra jamais faire taire le cri d’une rencontre » Dominique de Villepin

Texte de Alain Borer (extrait) :
 » Aller en forêt , c’est plonger dans quelque bathyscaphe, en radeau des sous-bois comme il y a un radeau des cimes, s’enfoncer en apnée dans l’Afrique de toujours- mais en forêt primaire